Conseils santé

Saint Sever

LES CONSEILS DE LA GRANDE PHARMACIE POUR UNE BONNE DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

Diversifier, oui ! …. mais au bon rythme !

La diversification ne doit être ni trop précoce, en raison du risque accru de sensibilisation aux principaux allergènes alimentaires, ni trop tardive afin de garantir un équilibre alimentaire optimal pour votre bébé.

L’âge de la diversification répond au respect :

  • De besoins métaboliques précis : l’introduction d’aliments solides dans l’alimentation de votre bébé permet par exemple d’accompagner l’augmentation de ses besoins caloriques.
  • De la maturation neuro-motrice: les mouvements masticatoires réflexes n’apparaissent que vers 7-9 mois.
  • Des besoins nutritionnels : une alimentation lactée adaptée permet de couvrir la totalité des besoins nutritionnels jusqu’à l’âge de 6 mois.

En revanche, l’apport d’autres aliments en plus du lait  maternel s’impose après 6 mois.

Gare aux erreurs !

Une diversification réussie passe par la consommation de 500 à 700 ml de lait 2ème âge par jour de 6 mois à 1 an.

Les laits 2ème âge (également appelés préparations de suite) ont une composition adaptée aux besoins de votre bébé à partir de

l’âge de 6 mois. Ils doivent être poursuivis jusqu’à l’âge de 1 an. Il est conseillé ensuite de prendre le relais par un lait infantile jusqu’à l’âge de 3 ans.

  • L’excès de protéines : fréquent, il est dû à une consommation trop importante de viande, poisson, oeuf et autres. Il est donc conseillé de ne donner ces aliments qu’une seule fois par jour.
  • À 6 mois 2 cuillères à café par jour de viande ou poisson suffisent.
  • Trop de sel : ne pas saler vos préparations maison, ni les petits pots pour bébé..
  • Trop de sucre : dès la naissance, il existe un goût inné pour la perception sucrée. Ce n’est pas parce que votre bébé préfère le goût sucré qu’il faut l’encourager : un peu de sucre mais pas trop !

Et en pratique?

  • Les légumes verts dès 4/6 mois. Faites découvrir à votre bébé de préférence un légume nouveau à chaque fois. La consommation, après cuisson, de légumes frais et surgelés est permise mais compte tenu du cadre réglementaire très strict de l’alimentation infantile, les aliments spécifiques pour nourrisson sont à préférer.
  • Les fruits sont facilement acceptés mais leur introduction doit être progressive
  • Viandes, poissons,œufs: peuvent être introduits, après cuisson, frais ou surgelés à partir de 6 mois mais il est conseillé de ne donner dans un premier temps que le jaune d’oeuf et d’introduire le blanc ultérieurement (10 mois).
  • Le lait maternel ou le lait 2ème âge reste le pilier de l’alimentation de votre bébé.