Conseils santé

Saint Sever

LES CONSEILS DE LA GRANDE PHARMACIE POUR UN LAIT DE CROISSANCE

Que choisir après 1 an ?

Dès 1 an, bébé tient sur ses jambes, s’autonomise de plus en plus, tient sa cuillère… Pourtant, entre 1 an et 3 ans, votre bébé a encore des besoins spécifiques auxquels le lait de vache ne répond pas.

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé (1)) recommande le lait de croissance jusqu’à 3 ans.

Quels sont les apports spécifiques du lait de croissance ?

Entre 1 an et 3 ans, votre bébé va encore connaître un important développement : en moyenne, sa taille va augmenter de près de 30 % et son poids de 55 %, il va aussi apprendre à parler, à jouer, etc.

Par rapport au lait de vache le lait de croissance contient :

  • près de 30 fois plus de fer, qui participe aux défenses naturelles de l’organisme,
  • 15 fois plus d’acides gras essentiels, avec notamment de l’acide alpha-linolénique qui participe au bon développement cérébral,
  • près de 2 fois moins de protéines pour ne pas surcharger l’organisme de bébé,
  • un apport en 13 vitamines,
  • du calcium et de la vitamine D pour la construction osseuse.

Quelle est la quantité journalière recommandée ?

500 mL de lait de croissance par jour, soit l’équivalent de 2 biberons, complètent une alimentation variée et équilibrée.

Vous pouvez par exemple donner un biberon le matin et un au goûter. Au fur et à mesure que l’alimentation solide de votre enfant se développe, il est important de lui proposer de l’eau. Par son apport hydrique, le lait de croissance participe à l’hydratation de votre enfant.

Peut-on cuisiner avec le lait de croissance ?

Pour varier les plaisirs et participer à l’apprentissage de nouveaux goûts et de nouvelles textures, vous pouvez ajouter du lait de croissance à vos recettes, en fin de préparation, en veillant à ne jamais le faire cuire.